Belle-Ile-en-Mer
Le guide touristique

Belle-Ile-en-Mer en 7 sites exceptionnels

Sauzon est un agréable port de plaisance niché dans une profonde ria de plus d’un kilomètre. Longer ses quais et ses façades colorées, prendre un verre ou une glace à une terrasse au soleil, s'assoir sur un banc et contempler le va et vient des plaisanciers, en font un théâtre vivant qui invite à la flânerie. Sauzon propose également de très bonnes tables (L'abri côtier, Le café de la Cale, Le Roz Avel, Les Embruns).

La pointe des poulains et son phare - rendus célèbres par des photos de tempêtes - sont néanmoins en été un endroit calme et reposant. Cette pointe est aussi l'ancienne propriété de Sarah Bernardt, une des plus grande tragédienne du XIXème début XXème siècle. Son fortin et une de ses villas sont aujourd'hui un petit musée sur l'actrice.

La côte sauvage peut se découvrir depuis le site de l'Apothicairerie, si la grotte du même nom ne peut plus se visiter aujourd’hui pour des raisons de sécurité, le lieu reste superbe et sauvage. Vous vous sentirez bien petit face à cet océan, où même en été les vagues viennent s'écraser avec force sur les falaises. En longeant la côte vers le nord, vous pourrez découvrir la réserve ornithologique de Koh Kastell (guide obligatoire – n’hésitez pas à contacter l’office du Tourisme +33 (0)2.97.31.81.93) et l'anse de Ster-Ouen.

Port Coton est certainement l’un des sites les plus connus de l'ile. Ces rochers en « aiguilles », vous dévoileront un superbe décor, par temps calme comme par tempête ; peints par Monet ils se redécouvrent à chaque heure de la journée sous une nouvelle lumière.

Le Grand Phare de Goulphar, un des plus haut de France, se visite en gravissant ses 256 marches. Du haut de ses 52 mètres de haut, vous aurez une vue imprenable sur l’ile.

La petite église blanche de Locmaria, au sud de l'ile, est réellement atypique. Dans cet édifice Roman, vous pourrez découvrir de beaux ex-votaux marin (maquettes de bateaux), au plafond de la nef, offerts par les marins en signe de reconnaissance ou remerciement.

La citadelle Vauban, imposant édifice (XVIIème siècle) protecteur de Le Palais, est aujourd'hui un musée, un hôtel et un restaurant. Ce lieu chargé d'histoire est un beau compromis entre culture et détente. Les remparts de la citadelle offrent une vue plongeante sur la ville de Le Palais.

 

Belle-Ile intime

Au Nord de Le Palais, à la pointe de Taillefer, peu connue et longtemps fermée au public, vous trouverez, dans ce lieu sauvage, les vestiges de fortifications sous Louis XIV et plus récemment des bunkers de la seconde guerre mondiale.

Près de la plage de Bordardoué (sud de Le Palais) vous pourrez visiter l’aiguade de la Belle Fontaine (XVIIIème siècle) nichées dans la falaise. Cette citerne d’eau douce ravitaillait autrefois les navires de la compagnie des Indes.

Une belle balade depuis le joli village de Samzun jusqu’à la Plage de Port Andro : en contraste avec la côte sauvage, voici la côte sous le vent ... une côte plus basse, des belles criques (à marée basse) et une vue sur les iles de Houat et de Hoëdic.

Sur la commune de Locmaria une randonnée sauvage vers la pointe du Skeul.

Depuis Port Coton, en empruntant le sentier côtier vers le nord ou depuis la plage de Vazen le sentier côtier vers le sud, vers le nord vous arriverez dans un lieu relaxant, moins connu de l'ile, en face des ilots des Baguénaires.

A Le Palais, vous pourrez flâner au niveau de l’enceinte urbaine de la ville, au niveau du Bois du Génie, en partant des « voutes » (Porte Vauban & Porte de Bangor) vers la Porte de Locmaria/Ramonette.

 

Belle-Ile et ses plages

Côté plages vous n’aurez que l’embarras du choix, sable blanc ou doré, intimistes ou prisées, aux quatre points cardinaux, avec dune ou falaise … 

La plage de Donnant à l’ouest (Sauzon), est certainement la plus prisée de toutes, ses rouleaux font le plaisir des baigneurs comme des surfeurs. Vous pourrez profiter de son beau sable doré, ou préférer photographier les vagues qui pénètrent entre les rochers (à gauche face à la mer), se balader dans les dunes ou encore admirer la plage depuis les falaises donne l'ampleur de ce site unique. 

La commune de Bangor, possède à mon avis certaines des plus belles plages de l’ile. Sur ce versant Sud-Ouest de l’ile, vous pourrez profiter de Kerel, d’Herlin et Baluden, trois superbes et charmantes plages qui sont également des points de départ de belles randonnées.

A l’Est, dans la côte sous le vent, une farandole de plage depuis Le Palais jusqu’à Locmaria : la belle Bordardoué entourée de remparts et de falaises, l’intimiste plage du Gros Rocher, Les Grands Sables la plus longue de l’ile et la petite Samzun qui la suit à marée basse.

Au Sud-Est (Locmaria), vous aurez la plage de Port Andro, puis la charmante Port Maria en bas du bourg ou encore la plus sauvage Port Blanc.

Cette liste est loin d’être exhaustive, en randonnée sur la côte vous découvrirez de nombreuses autres plages ou criques. A pied, depuis l’appartement, vous pouvez aller vous baigner dans la petite crique de Port Beleg (au pied de l’hôtel du Cardinal).

 

Les marées

Un point important : pensez à vérifier les marées, car à marée haute certaines plages ne sont plus que des petits bancs de sable (je pense notamment à Gros Rocher et Port Maria) ou encore le phare des Poulains qui n'est plus accessible lors des grandes marées.

Les horaires des marées peuvent vous être fournies aux capitaineries, à l'Office du Tourisme, vous pouvez également utiliser l'application marée.info

Guide du voyageur

Veuillez trouver ce guide du voyageur qui vous résumera les sites incontournables de l'ile mentionnés sur cette page.

La légende de Jean et Jeanne

La légende raconte que Jean, fils d'un barde, et Jeanne, bergère, se retrouvaient chaque soir pour s'aimer malgré l'interdiction faite par le conseil des Druides, désapprouvant cette alliance contraire aux lois des castes. Les druides chargèrent les sorcières de Borgroix d'empêcher les amoureux de se retrouver. Les sorcières optèrent pour une solution pour le moins radicale, en transformant les deux amants en pierres ... Mais certaines nuits de pleine lune, une bonne fée, touchée par le malheur de ces deux jeunes gens, rompt le sort qui les frappe : Jean et Jeanne peuvent ainsi se retrouver quelques instants …

Créé avec Mozello - la façon la plus simple de créer un site Web.

 .